feuille papier

En général, toutes les entreprises possèdent une imprimante qui, tous les jours, réalise de nombreuses impressions. Cependant, il est parfois difficile de choisir un bon papier : son type, son grammage... Qui plus est, quitte à acheter du papier, autant prendre un papier qui respecte l'environnement. Pour vous aider dans cette tâche, nous vous avons rassemblé en 5 critères à prendre en compte lors du choix de votre papier d'imprimante écologique !

1. Le type de papier

La première étape pour la sélection du papier est le choix du type de papier. Il existe 4 types différents : recyclé, mixte, issus de forêts durables et le papier "neuf". Pour chaque type, il existent différents labels qui atteste de la provenance des matières premières.

Le papier recyclé

Actuellement, la qualité du papier recyclé est équivalente à du papier neuf. Les techniques actuelles permettent en effet d’obtenir une qualité semblable, mais qui demande beaucoup moins de ressources pour sa fabrication.

Pour reconnaître les papiers issus du recyclage, voici quelques labels:

    Ange Bleu
  • Ange Bleu : Ce label a été créé en 1977 en Allemagne. C’est le premier label environnemental créé au monde. Tous les produits possédant le label sont soumis à une réglementation très importante et beaucoup de contrôles tout le long de la fabrication.
  • FSC Recyclé
  • FSC recyclé : Le label FSC recyclé est attribué aux papiers fabriqués à 100% à partir de matière recyclée. Un minimum de 85% du produit doit être issu de la post-consommation (c'est-à-dire après son utilisation finale en tant que produit ou emballage).
  • PEFC Recyclé
  • PEFC Recyclé : Le label PEFC recyclé signifie que le papier a été réalisé avec au moins 70% de matière recyclée.

Le papier provenant de forêts durables

Ces papiers sont faits à partir de nouvelles fibres provenant de forêts dites durables. C’est-à-dire que les arbres sont gérés de manière à maintenir la vitalité et la régénération de la forêt.

Il existe deux labels pour reconnaître les papiers issus de forêts durables :

    FSC
  • FSC (forest stewarship council) : cet organisme international a été créé en 1993 en Allemagne. Le but est de s'assurer que la production de bois respecte les normes de la gestion durable des forêts. Actuellement près de 90 millions d’hectares de forêts sont certifiés FSC.
  • PEFC
  • PEFC (programme européen de certification forestière) : cette organisation a été créée en 1998 au Luxembourg. Elle attribue le label pour tout le papier provenant de forêts gérées de manière durable. Il y a aujourd’hui environ 200 millions d’hectares certifiés PEFC.

Le papier mixte

FSC mixte C’est un mélange de fibres d'origines différentes. Le label FSC Mixte garantit qu'au minimum 70% des composantes proviennent soit de forêts durables, soit de fibres recyclées. Les 30% restants proviennent de bois non certifiés (mais qui sont tout de même contrôlés d'une certaine manière, plus d'informations à ce sujet).

Le papier neuf sans label

Le papier dit "nouveau" ne contient aucune composante recyclée et le bois (pour la fabrication) ne provient pas de forêts durables. Ces papiers sont reconnaissables à leurs packagings, car ceux-ci ne possèdent aucun écolabels.

forêt

2. Le grammage du papier

Il existe différents types de grammage pour une feuille de papier. Celui-ci représente la masse surfacique du papier, l’unité utilisée est le gr/m². En fonction de l'utilisation souhaitée, vous pourrez trouver plusieurs types de grammage.

Voici les grandes catégories et les utilisations de celle-ci :

  • Moins de 75 gr/m² : papier très léger et moins coûteux, il est idéal pour l’usage quotidien ou les flyers et brochures.
  • 80 gr/m² : c’est le papier classique pour faire des impressions et des photocopies.
  • Entre 90 et 100 gr/m² : c’est un très bon papier pour les impressions et idéal pour faire du rectoverso grâce à sa bonne tenue.
  • Plus de 100 gr/m² : c’est le grammage idéal pour de belles impressions sur du papier de plus haut standing. Celui-ci est plutôt utilisé pour les papiers officiels, les présentations externes...
.

3. La blancheur

Pour mesurer la blancheur d’un papier, on utilise l'indice appelé CIE (Commission Internationale de l'Eclairage). Le papier peut présenter plusieurs teintes (brune, grise, crème... ). Généralement, le papier recyclé ne présente pas la même blancheur qu’un papier provenant de fibres vierges.

Voici les différents types de papiers blanchis :

  • Papier à faible blancheur (indice CIE moins de 139) : c’est un papier non blanchi, le plus souvent un papier recyclé ou de mauvaise qualité.
  • Papier à blancheur standard (indice CIE entre 140 - 159) : c’est un papier plus transparent, mais idéal pour les impressions internes.
  • Papier à blancheur élevée (indice CIE entre 160 - 168) : il permet un bon contraste de couleur et un rendu plus net.
  • Papier extra blanc (indice CIE 169 et +) : c’est le top de la blancheur, le plus souvent utilisé pour les documents importants et les impressions rectoverso.
blanchiment papier
Les étapes du blanchiment des fibres à papier

Le blanchiment du papier se fait le plus souvent avec des produits chimiques. Mais il existe d'autres moyens de la faire et sans produits chimiques. Les papiers blanchis écologiquement possèdent un de ces deux labels :

  • TCF (totally chlorine free) : il est fabriqué à partir de 100% de cellulose blanchie sans chlore. Pour obtenir le blanc, seulement du peroxyde d’hydrogène ou de l’oxygène sont utilisés.
  • ECF (elementary chlorine free) : le papier est blanchi sans l’utilisation de chlore élémentaire. Des dérivés comme le dioxyde de chlore sont utilisés.
TCF ECF
Si vous souhaitez un papier écologique le plus blanc possible, choisissez un papier provenant de forêts durables plutôt qu’un papier 100% recyclé. Cependant, si votre entreprise est portée sur l’écologie et que vous souhaitez le montrer alors n'hésitez pas à utiliser du papier recyclé pour affirmer votre engagement !

4. Les prix

Contrairement à ce que l’on peut penser, le papier écologique n’est pas plus cher qu’un papier neuf. Donc si vous souhaitez réduire votre empreinte écologique et vos coûts, alors achetez plus de papiers en un coup, cela réduira la fréquence des livraisons !

Suite à notre article sur les alternatives à Amazon, voici une liste de papeteries belgo-françaises et quelques prix :

  • Prixos.be: Papier mixte Discovery, 75g/m², 500 feuilles, certificat FSC, blancheur CIE 161 pour 2,89€ HTVA.
  • JM Bruneau: Papier recyclé Everycopy, 80g/m², 500 feuilles, label Ange Bleu, blancheur CIE 95 pour 5,79€ HTVA.
  • Bernard: Papier issu de forêts durables Staples, 80g/m², 5x500 feuilles, certifié PEFC, blancheur CIE 166 pour 28,37€ TVAC.
  • 5. L’usage du papier

    Sur le marché, on peut trouver 3 types de papiers en fonction du type de votre imprimante :
    • Le papier multifonction : il s’adapte à tous les types d’impressions.
    • Le papier jet d’encre : ce papier à un séchage rapide et absorbe très bien l’encre grâce à sa surface microporeuse. Il est généralement utilisé pour les impressions rapides de textes ou des graphiques en couleurs.
    • Le papier laser : il est très résistant à la chaleur des imprimantes lasers et ne se déforme pas. Il offre une précision maximum pouvant aller à la qualité photo pour les copies couleurs.
    pile de papier

    6. D'autres labels

    Voici une liste d'autres labels qui regroupe plusieurs points mentionnés :

      Nordic Swan
    • Nordic Swan : créé en 1989, ce label est actif dans les pays scandinaves. Il garantit une production écologique en interdisant l'utilisation du chlore pour le blanchiment du papier. Les produits labélisés sont composés d'au moins 75% de matières recyclés ou d'au moins 30% de fibres issues de forêts durables. Enfin, il impose des normes maximales d'émission de substances nocives lors de la production et les déchets de celle-ci sont également gérés et recyclés.
    • NF environnement
    • NF environnement : Le label français NF a vu le jour en 1991. Malgré le fait qu'il n'est pas présent pour le papier d'imprimante, il mérite de se trouver dans l'article. Les produits possédant ce label doivent contenir au moins 50% de papier recyclé ou au moins 30% de fibres issues de forêts durables. La production ne doit recourir à aucun produit nocif. Les émissions de carbone ne doivent pas dépasser un certain seuil et une gestion des déchets doit être mise en place.
    • EU Ecolabel
    • EU Ecolabel : introduit en 1992, le label a été reconnu par tous les pays européens comme étant le label certifiant un produit comme environnementalement propre. Il est également gage de produit de qualité.


    Après avoir pris en compte tous les facteurs repris ci-dessus, vous devriez trouver facilement un papier qui convient à ce dont vous avez besoin ! Ne prêtez plus attention aux idées reçues sur les papiers recyclés, avec les méthodes de recyclages et de productions actuelles, ces papiers sont tout aussi qualitatifs que le papier neuf. Alors, n’hésiter plus et opter pour le papier écologique !