Les trois pièges à éviter :

La mesure de metrics est essentielle pour votre développement business et sa réussite. Le chemin est semé d'embûches et il est prudent de savoir où on met les pieds. Dans cet article, je vous parle de trois pièges dans lesquels vous pourriez tomber (tout comme nous chez Javry), quand vous mesurez vos métriques.

  1. Mesurer uniquement des métriques dites “de vanité” et en faire des KPIs.

    Métriques de vaniquoi ? Mais si, vous les connaissez bien : le nombre de likes sur votre page Facebook, le nombre de followers sur Twitter ou Instagram. Ces mesures sont agréables à regarder mais donnent une fausse impression de succès. En réalité, le nombre de likes ou de followers ne définit que très rarement le succès d’un projet.

  2. Mesurer uniquement ce qui est toujours positif.

    C’est un comportement humain bien connu : voir ce qui est positif et cacher ce qui l’est moins. Il faut combattre ce comportement car déformer la réalité ne vous apportera que stagnation et désespoir.

  3. Modifier la manière de calculer une métrique en cours de route.

    Si vous le faites, vous devez impérativement repartir de 0 et ne pas comparer les résultats passés avec les résultats de la métrique calculée avec la nouvelle méthode.

De manière générale, forcez-vous à accepter la réalité telle qu’elle est. Si vous sentez que quelque chose coince dans votre projet, osez analyser les causes réelles de ce blocage. Au plus vite vous le ferez, au plus vite vous serez confrontés à vos véritables problèmes : ceux qui bloquent le développement de votre projet. Vous serez alors obligés d’y faire face et votre projet s’améliorera comme par magie.