Connu principalement grâce à l’incontournable ancienne cité inca du Machu Picchu, le Pérou est aussi célèbre pour sa production de café. En effet, le pays se situe au 8ème rang de la production mondiale et exporte pas moins de 90% de celle-ci qui est globalement certifiée biologique.

Le premier secteur de l'économie péruvienne est l’agriculture qui est basée sur l’exploitation, la transformation et l’exportation des ressources naturelles. Parmi ces dernières, nous retrouvons, entre autres, la canne à sucre, le maïs, le coton et bien évidemment, le café !

Grâce à sa diversité climatique et topographique, le Pérou abrite une faune et une flore variées. C’est la raison pour laquelle la culture du caféier est très répandue. En effet, environ 6% de la superficie du Pérou sont consacrés à la culture du café ce qui permet à pas moins de 160 000 familles de vivre. De plus, la majorité du café produit au Pérou est du café arabica.

Depuis les années 90, les petits producteurs se sont organisés en coopérative et ont adhéré au commerce équitable. Ils transforment eux-mêmes leurs cerises en parches (par voie humide exclusivement). Ils s'occupent ensuite de l'opération de séchage avant de revendre leurs parches à des « pergamino » qui vont effectuer le déparchage ainsi que la constitution des lots.

Ce mois-ci, Javry a voulu vous faire (re)-découvrir le Pérou. C’est pourquoi, vous recevrez dans votre boîte aux lettres un café péruvien venant plus précisément de la région de Cusco à Quillabamba. Ce dernier provient de la coopérative COCLA qui possède des plantations s’élevant entre 800 et 2000 mètres d’altitude, à proximité du Machu Picchu. A la dégustation ce café présente une belle fraîcheur, sur des notes mentholées et boisées de cèdre. Son final légèrement citronné est agréable.

En entreprise ou à la maison, il y aura toujours une bonne raison de boire un café Javry.

Bonne dégustation !