Pour préparer un délicieux café, les grains qui composent le café doivent être moulus en plus petites particules pour libérer le potentiel de saveur. Ensemble, ces particules s'appellent "la mouture". Ce mot représente tant le produit obtenu que l'action de moudre les grains. 

Guide pour bien choisir sa mouture


Choisir la taille de mouture appropriée pour votre méthode de préparation peut être déroutant. Alors comment déterminer le réglage de la mouture à utiliser ? 

La réponse courte : 

  • Le café a-t-il un goût amer, astringent ou trop fort ?
    Augmentez la taille de la mouture pour tendre vers une mouture plus grossière.
     
  • Le café a-t-il un goût faible, aqueux, plat ou aigre ? Diminuez la taille de la mouture pour aller vers une mouture plus fine.

La réponse longue :

Il y a plusieurs points à comprendre afin d'obtenir une mouture qui correspond à votre cafetière et surtout à votre goût ! 

1. La taille de sa mouture

a drawing of grinds being rolled between pointer-finger and thumb to feel the particle size

Une façon efficace d'évaluer (et de communiquer) la taille de votre mouture est de l'évaluer au toucher. Prenez un échantillon de café moulu et frottez-le entre le pouce et les autres doigts. Le café est moulu en particules de tailles différentes, allant du gros sel marin pour une mouture grossière au sable pour une mouture moyenne pour ensuite arriver au sucre impalpable pour une mouture très fine.
 

 

 

2. La relation entre taille de mouture et temps d'extraction

an illustration depicting the effects on coffee grind particle size on water flow rate

Pour comprendre cette relation, il faut avant tout savoir qu'une mouture grossière permet à l'eau de passer rapidement entre les particules de café qui composent la mouture. De ce fait, une telle mouture de grande taille nécessite un temps de contact plus long avec l'eau pour en extraire un arôme optimal.

A l'inverse, une mouture fine ralentit l'écoulement de l'eau car celle-ci fait face a plus de points de contact sur son passage. En conséquence, la mouture fine nécessite moins de temps de contact avec l'eau pour extraire la saveur optimale.

En général et pour résumer, utilisez une mouture plus grossière pour des temps d'extraction plus longs (4-8 minutes) et une mouture plus fine pour des temps d'extraction plus courts (1-4 minutes).
 

3. L'impact de la mouture sur le goût du café

En fin de compte, tout se résume au goût. Et comme vous le savez, le goût est subjectif. En supposant que toutes les autres variables essentielles de la préparation soient identiques, il suffit de demander :

  • Le café a-t-il un goût amer, astringent ou trop fort ?
    Augmentez la taille de la mouture (par rapport à celle du café qui vous déplait) pour tendre vers une mouture plus grossière.
     
  • Le café a-t-il un goût acide, aqueux, plat ou aigre ? Diminuez la taille de la mouture (par rapport à celle du café qui vous déplait) pour aller vers une mouture plus fine.

De petits ajustements font de grandes différences. Faites des petits réglages au début, puis continuez à en faire pour trouver la taille idéale pour votre méthode de préparation. Évidemment, chaque méthode nécessite une taille de mouture différente. Le choix de la méthode de préparation ainsi que la taille de la mouture vous permettront donc d'obtenir un goût en tasse qui vous convient !

De manière générale, jetez un oeil à l'infographie ci-jointe pour définir la fourchette de taille de mouture qui convient à votre méthode de préparation.

4. Matériel nécessaire pour obtenir une mouture parfaite

Pour moudre le café, il vous faut... un bon moulin ! Il existe des moulins manuels et des moulins électriques.
Notre meilleure recommandation ? Le moulin manuel Skerton 100g avec meules en céramique.

Bien entendu, il vous faut aussi du café en grains. S'il est éthique, éco-responsable et torréfié artisanalement chez Javry, c'est encore mieux !