A l’heure actuelle, de plus en plus d’entreprises encouragent le télétravail. Certaines sociétés ont même opté pour une structure complètement décentralisée où une équipe est divisée entre Stockholm, Bruxelles, Berlin et Lisbonne. Ce nouveau modèle implique de modifier également la manière de gérer cette équipe. Sur base de plusieurs interviews de responsables RH, nous avons compilé 5 erreurs qu’un manager qui gère une équipe 100% remote doit absolument éviter.

  1. Ne pas suivre les performances de votre équipe
  2. Si vous laissez un employé travailler à temps-plein à distance, c’est que vous le considérez comme assez responsable, autonome et fiable. Cependant, comme n’importe qui, ce dernier a besoin de motivation. C’est là qu’entrent en jeu les Performance Checkups.

    Il y en a de différentes sortes :

    • Des points de contact journaliers : un petit call tous les matins permet de montrer à votre équipe que vous vous souciez de ce qu’ils font. C’est aussi une bonne occasion pour relever d’éventuels points bloquants ou urgents. Dans la méthodologie Scrum, on parle du Daily Scrum Meeting (ou Stand-up).
    • Un feedback hebdomadaire : en plus de faire le point sur ses objectifs, c’est également l’occasion d’encourager votre employé pour le bon travail effectué pendant la semaine.
    • Un feedback trimestriel : les feedback hebdomadaires sont intéressants pour des petites choses du quotidien, mais c’est également important de prendre du recul de temps en temps (tous les 3 mois par exemple) pour donner à votre employé un retour sur sa manière de travailler, sa place dans l’entreprise, ses perspectives d’avenir, etc. Ce sera aussi l’occasion pour lui de réfléchir à sa position et ses envies et de vous faire part de ses attentes.

  3. Micromanager vos employés
  4. Quand tous vos employés travaillent à distance, vous aurez, en tant que manager, tendance à vérifier chacune de leurs petites tâches journalières pour être sûr que tout soit bien fait en temps et en heure. Cependant, contacter un employé 5 fois par jour pour lui demander un update est contre-productif: autant vous que votre employé serez à chaque fois déconcentrés et perdrez du temps !

  5. Ne pas communiquer vos attentes
  6. Cette erreur est souvent la cause des 2 premiers points :

    • D’une part, si vous micromanagez vos employés, c’est peut-être parce qu’ils n’ont pas reçu d’objectifs concrets et qu’ils ne savent pas ce que vous attendez d’eux.
    • D’autre part, sans objectifs et attentes claires, il est extrêmement difficile d’avoir des sessions de feedback constructives.

    En pratique, vous devez communiquer clairement sur les objectifs hebdomadaires, mensuels et trimestriels de votre équipe. Pour les tâches quotidiennes, il est important de décrire précisément l’output désiré pour une tâche. Plutôt que de le rappeler tous les matins lors de votre Daily Stand-up, prenez le temps de définir par écrit toutes les tâches en début de semaine.

  7. Oublier les team building
  8. Avoir une équipe complètement décentralisée ne veut pas dire qu’il ne faut pas faire de team building ! Un travailleur remote peut vite se sentir isolé s’il travaille en permanence seul chez lui. La plupart des entreprises ayant opté pour une organisation décentralisée rassemble fréquemment ses équipes physiquement. Vous pouvez également organiser d’autres activités qui sortent du cadre de travail, par exemple:

    • fêter un anniversaire autour d’un goûter via une vidéoconférence
    • encourager les employés vivant dans la même zone à se réunir, que ce soit pour travailler dans un co-working ou simplement pour luncher (à l’entreprise de couvrir les frais évidemment !)
    • organiser une soirée jeux vidéos à distance
    • etc.

    Le but de ces différentes activités est simple: faire en sorte que vos employés se rencontrent, physiquement et virtuellement, et parlent d’autres choses que du travail !

  9. Communiquer uniquement par emails ou Slack
  10. Les emails, Slack, Skype, Whatsapp, c’est pratique, mais ça ne reste que du texte. A l’heure où les chatbots sont de plus en plus présents et intelligents, il ne faut pas négliger l’aspect humain. Il est donc primordial de montrer que votre équipe est composée d’hommes et femmes bien réels ! Que ce soit pour les daily stand-ups, les sessions de feedback ou même les quarterly reviews (feedback trimestriel), utilisez la vidéoconférence et le téléphone. C’est d’autant plus vrai lors de Performance feedbacks où il est crucial que les 2 parties puissent se comprendre et s’exprimer le plus ouvertement possible.

En conclusion

Ces différentes erreurs ont un point commun: l’humain doit rester au centre des attentions, même si votre employé n’est pas tous les jours avec vous. Il faut évidemment adapter ces conseils en fonction de votre situation bien particulière: gérer une équipe divisée aux 4 coins du monde vous demandera une gestion assez différente comparée à une organisation dans laquelle quelques employés font du home-working le vendredi après-midi !

Et vous, vous avez de l’expérience en télétravail ? Des conseils ou un avis sur comment bien gérer cette situation ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous !